Ressources

Brochures

...

Brochure 2 pages MAOC - anglais

Une brochure de deux pages qui présente le MAOC. PDF Anglais

Télécharger

...

Brochure 2 pages MAOC - français

Une brochure de deux pages qui présente le MAOC. PDF Français

Télécharger

...

Brochure 2 pages MAOC - portugais

Une brochure de deux pages qui présente le MAOC. PDF Portugais

Télécharger


Présentations

...

Présentation au secteur privé

Présentation générique du MAOC au secteur privé. PDF Français

Télécharger

...

Présentation aux institutions publiques

Présentation générique du MAOC aux institutions publiques. PDF Français

Télécharger

...

Comment marche le MAOC ?

Une simple présentation du mécanisme, depuis le point de vue de l'administrateur PDF Français

Télécharger


Guides

...

Guide de l'usager du MAOC

Guide de l'usager du MAOC. PDF Français

Télécharger

...

Guide de l'administrateur du MAOC

Guide de l'administrateur du MAOC. PDF Français

Télécharger

...

Fiche de bonnes pratiques - Rapport d'obstacles

Fiche de bonnes pratiques pour créer des rapports d'obstacles efficaces PDF Français

Télécharger

...

Fiche de bonnes pratiques - Description des obstacles

Fiche de bonnes pratiques pour créer des descriptions d'obstacles efficaces PDF Français

Télécharger


Rapporter des obstacles

...

Formulaire MAOC pour rapporter des obstacles

Un formulaire pour rapporter les obstacles quand l'usager n'est pas connecté à Internet.PDF Français

Télécharger


Retour d'expérience

...

Formulaire MAOC pour retour d'expérience formation

Un formulaire pour opérer le retour d'expérience liée au formation ou aux webinaires sur le MAOC. PDF Français

Télécharger

La plateforme MAOC a été développée par le Centre du Commerce International (ITC) dans le cadre du Programme de Compétitivité de l'Afrique de l'Ouest WACOMP et en collaboration avec la Commission de la CEDEAO et financée par l'Union Européenne.

Le mécanisme d'alerte aux obstacles au commerce rassemble des représentants des organismes publics et parapublics impliqués dans la mise en œuvre des réglementations et procédures commerciales ainsi que des représentants du secteur privé. Les partenaires internationaux et régionaux contribuent également au fonctionnement du mécanisme en apportant un appui technique ou financier.

À ce jour, les agences partenaires dans les pays de la CEDEAO sont :

Pays Institution en charge Adresse de contact Point Focal National
... Benin Chambre de Commerce et d'Industrie du Bénin 01 BP 31 Cotonou- Bénin M. Razack Yessoufou
... Burkina Faso Chambre de Commerce et d'Industrie du Burkina Faso Avenue de Lyon, 01 BP 502 Ouagadougou 01 M. Zougmore Raymond Franck
... Cape Verde Ministério da Indústria, Comércio e Energia Rua do Funchal, CP nº 146/A, ASA, Cidade da Praia Mme Rakeline da Costa Teixeira
... Côte d'Ivoire Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire 06 Avenue Joseph Anoma, Abidjan 01. 01 BP 1399. Abidjan M. Mamadou Koné
... Guinée Direction Nationale du Commerce Extérieur et de la Compétitivité (Ministère du Commerce) Kaloum, Almamya M. Baldé Amadou
... Guiné Bissau Camara do Comercio, Industria e Agricultura da Guini Bissau Av. Pansau naisma CP.88 Bissau M. Salio So Mama
... Mali Chambre de Commerce et d'Industrie du Mali Place de la liberté BP 46 M. Traoré Hamadou
... Niger Chambre de Commerce et d'Industrie du Niger Rond point de la Concorde, Niamey M. Ali Yacouba Abdoul Kader
... Nigeria Federal Ministry of Industry, Trade and Investment, Trade Department Area 1, old secretariat Complex, Garki, Abuja M. Ndha Abu Ali
... Sénégal Chambre de Commerce, d'Industrie et d'Agriculture 1 Place de l'Indépendance, Dakar M. Traoré Moussa
... Sierra Leone Ministry of Trade and Industry 6th Floor Youyi Building, Brookfields ,Freetown M. Konjoh Emmanuel
... The Gambia Ministry of Trade, Industry, Regional Integration and Employment Independence Drive, Banjul M. Kanteh Omar
... Togo Chambre de Commerce et d'industrie du Togo Angle, avenue de la présidence, avenue Georges Pompidou, Lomé Mme. Nimon Christine
... Liberia Pas encore désigné
... Ghana Pas encore désigné
  • Commission de la CEDEAO
    La Commission de la CEDEAO est le moteur de tous les programmes, projets et activités de la CEDEAO. Cet instrument administratif de la CEDEAO est passé d'un Secrétariat exécutif à une Commission en 2007 conformément à une décision à cet effet prise l'année précédente à Niamey, en République du Niger.
    De part la sagesse des chefs d'État et de gouvernement, le changement de nomenclature et de structure administrative doit permettre à la CEDEAO de mieux s'adapter à l'environnement international, apportant plus d'équité, de transparence et une plus grande fonctionnalité conformément aux meilleures pratiques mondiales. La Commission est mieux placée pour aider les États membres de la CEDEAO à renforcer leurs capacités de mise en œuvre des programmes.
    Ayant pris la décision historique de transformer le Secrétariat de la CEDEAO en Commission, les Chefs d'Etat et de Gouvernement ont également entériné des réformes institutionnelles couvrant toutes les branches de la CEDEAO. En mettant en œuvre fidèlement le processus de transformation, la CEDEAO se repositionne pour remplir le mandat de ses pères fondateurs et relever les défis émergents.
    La CEDEAO s'approprie les grands objectifs conçus pour améliorer les conditions de vie des citoyens, assurer la croissance économique et créer un environnement propice au développement et à une intégration significative.
  • Système d'information commerciale de la CEDEAO (ECOTIS)
    Le système d'information commerciale de la CEDEAO (ECOTIS) est un portail centralisé développé par la Commission de la CEDEAO pour fournir des informations et des renseignements commerciaux facilement accessibles, opportuns et pertinents pour des décisions commerciales éclairées, la formulation de politiques et la recherche universitaire.
    Avec la mondialisation des marchés mondiaux et le développement des chaînes de valeur, les informations commerciales et l'analyse des données sont de plus en plus importantes pour comprendre la dynamique du commerce mondial.
  • Schéma de Libéralisation des Echanges de la CEDEAO (ETLS)
    Selon l'article 3 du Traité révisé de la CEDEAO, l'un des principaux objectifs de la CEDEAO est de promouvoir l'intégration économique de la région en établissant, entre autres, une Zone de libre-échange (ZLE).
    L'instrument créé à cet effet est le Schéma de Libéralisation des Echanges de la CEDEAO (ETLS). L'ETLS est un outil qui vise à l'opérationnalisation de la zone de libre-échange. Le mécanisme ETLS assure la libre circulation des produits originaires sans paiement de droits de douane et taxes d'effet équivalent à l'importation dans les États membres de la CEDEAO.
  • 50 Millions de femmes africaines (50MAWS)
    La plate-forme 50MAWS vise à faciliter un échange d'idées dynamique et engageant entre les femmes entrepreneures, en utilisant la fonctionnalité intégrée des médias sociaux pour les connecter les unes aux autres de manière à favoriser l'apprentissage entre pairs, le mentorat et le partage d'informations et de connaissances. au sein des communautés, et l'accès aux services financiers et aux opportunités de marché entre les zones urbaines et rurales, et au-delà des frontières et entre les pays.
    Présentant des informations sur la conduite des affaires dans 38 pays du continent africain, la proposition unique de 50MAWS est de créer une communauté de femmes entrepreneures qui agiront en tant que pairs, mentors, conseillers et financiers les unes envers les autres. Ce réseau social est conçu pour aider les femmes à apprendre les unes des autres, à s'inspirer et à puiser dans la banque de ressources la plus complète pour obtenir des informations sur divers aspects de la conduite des affaires.
    Il facilitera également l'accès à la formation, aux outils de gestion d'entreprise et aux options de financement spécifiquement destinées aux femmes. Le résultat attendu est d'avoir un impact direct sur 50 millions de femmes africaines et de créer des emplois justes pour les jeunes grâce à l'augmentation des activités commerciales et des flux de capitaux.
  • Outils d'intelligence commerciale de l'ITC
    Le Centre du commerce international a développé cinq portails Web : Trade Map, Market Access Map, Investment Map, Trade Competitiveness Map et Standards Map pour améliorer la transparence du commerce mondial et l'accès aux marchés et pour aider les utilisateurs dans leurs analyses de marché.

Seule une partie des fonctionnalités de la plateforme AOC sont accessibles librement. Il est nécessaire de créer son propre compte d’utilisateur pour effectuer les opérations suivantes :

  • Rapporter un obstacle au commerce rencontré lors de l’exportation ou de l'importation d'un produit ;
  • Suivre les actions menées par les autorités compétents pour résoudre les obstacles rapportés à travers son compte mais aussi par email ;
  • Recevoir des alertes emails sur les obstacles rapportés par tous les opérateurs commerciaux et les réponses apportées par les autorités compétents.

Toutes les informations concernant le profil des utilisateurs sont strictement confidentielles. Pour de plus amples informations sur la politique de confidentialité des données dans la plateforme Alerte aux obstacles au commerce (AOC), veuillez visiter la page Mentions légales.

Si vous souhaitez remplir un rapport d’obstacle, veuillez suivre les instructions suivantes :

  1. Le rapport doit faire référence à un seul obstacle rencontré lors de l’exportation ou de l’importation d’un seul produit (si vous exportez/importez plusieurs produits veuillez indiquer le produit principal). Il est important de saisir uniquement les informations d’un seul obstacle à la fois et d’éviter de résumer plusieurs obstacles qui auraient eu lieu à des périodes différentes. Si vous faites face à différents obstacles, il convient de les saisir séparément dans différents rapports d’obstacle.
  2. Assurez-vous que les informations fournies soient les plus détaillées possibles, notamment dans les champs de description libre. Un rapport détaillé permettra une réponse plus rapide.
  3. Répondez aux questions dans l'ordre. Le questionnaire est dynamique et s’adapte en fonction de vos réponses.
  4. Veuillez lire attentivement les informations relatives aux questions en cliquant sur le symbole (i), quand celui-ci est disponible.
  5. Répondez à toutes les questions qui ont une étoile (*) sur le côté. Ces questions sont obligatoires et le rapport ne sera pas validé tant que vous n’y aurez pas répondu.
  6. Les expressions outrageantes ou les attaques envers des individus ou des agences ne sont pas tolérées et ne seront pas publiées dans la plateforme.
  7. Il est recommandé de documenter votre rapport lorsque cela est possible. Les documents joints en fin de rapport peuvent fournir des informations complémentaires.
  8. Une fois complété, vous devez revoir le rapport avant de le valider. En cas d’erreur vous pourrez retourner en arrière pour modifier les informations saisies.
  9. Pour voir un rapport rempli, veuillez cliquer ici
  10. Il est recommandé de consulter fréquemment la page Voir mes rapports (dans le module Mon compte) ainsi que la boite email correspondant au compte utilisateur afin de vérifier les éventuels messages envoyés par le point focal national.

Dans la plateforme Alerte aux obstacles au commerce (AOC), les obstacles au commerce correspondent aux difficultés rencontrées lors de l’exportation ou de l’importation d’un produit, qu’elles soient d’ordre règlementaire, procédural ou qu’elles soient inhérentes à l’environnement des affaires (voir Obstacles au commerce).

Ne sont pas considérés comme des obstacles au commerce dans la plateforme AOC, les problèmes d’origine purement privés (par exemple les conflits entre un fournisseur et son client) ou ceux qui sont liés à l’environnement des affaires notamment les infrastructures dans les pays partenaires. Veuillez trouver ci-dessous des exemples d’obstacles auxquels il ne sera pas possible d’apporter une solution à travers la plateforme AOC :

Exemple : obstacle lié à un litige de nature privé
« Un fournisseur refuse le mode de paiement bancaire proposée par l’entreprise et exige d’effectuer la transaction à travers un circuit plus coûteux. »

Exemple : obstacle lié à l’infrastructure étrangère de base
« Une coupure de l’électricité dans le port du pays partenaire a causé la perte des fruits et autres denrées périssables stockés dans l’entrepôt des douanes. »

Pour voir la classification des obstacles au commerce au sens de la plateforme AOC, veuillez cliquer ici.

La plateforme Alerte aux obstacles au commerce (AOC) utilise la classification du Système Harmonisé (SH) pour catégoriser les produits. Le SH est une nomenclature internationale définie par l’Organisation mondiale des douanes (OMD) qui permet aux pays membres de classer les biens dont ils font commerce sur une base commune à l'usage des douanes. A chaque code correspond une catégorie de produit.

Dans le rapport d’obstacle, lorsque vous devez saisir le produit affecté par l’obstacle rencontré, il convient de sélectionner un seul produit et son code SH à 6 chiffres.

Pour avoir votre propre compte, il est nécessaire de vous enregistrer dans la plateforme. L’enregistrement est gratuit et totalement anonyme.

Pour vous enregistrer, veuillez-vous rendre dans le menu de navigation, en haut de la page, puis cliquer sur « CONNEXION ». Vous serez redirigés vers la page de connexion. Cette page vous permet de saisir votre nom d’utilisateur et votre mot de passe. Si vous n’avez pas encore de compte ou souhaitez en créer un nouveau, cliquez sur « Créer un compte ». Vous serez redirigés vers la page de création d’un nouveau compte. Veuillez alors renseigner toutes les informations demandées et cliquez sur « CRÉER UN COMPTE » en bas de la page.

Pour vous enregistrer, vous devez posséder une adresse email valide qui devra être accessible durant la création de votre compte utilisateur. Il vous sera en effet demandé de valider votre enregistrement grâce à un email qui sera envoyé à l’adresse email indiquée.

Pour nous informer de tout problème rencontré lors de l’utilisation du site, merci de :

  • Soumettre vos commentaires à travers l’évaluation en ligne qui se trouve sur la barre verticale à gauche du site (cliquer sur DONNER VOTRE AVIS), ou
  • Nous envoyer un email à l’adresse spécifiée dans la page Nous contacter

Pour les utilisateurs qui n’ont pas facilement accès à Internet, la plateforme Alerte aux obstacles au commerce (AOC) permet de rapporter les obstacles auxquels ils font face grâce à un questionnaire en version papier. Pour cela, il convient de :

  1. Imprimer une copie papier du questionnaire qui est téléchargeable ici.
  2. Remplir le questionnaire, le scanner et l’envoyer (ou demander à un tiers de l’envoyer) à l’adresse email reporté dans le questionnaire: obstaclesaucommerce@cci.ci
  3. Pour ceux qui n’ont pas d’adresse email, il est conseillé de demander à un tiers (par exemple une association professionnelle) d’enregistrer le rapport dans l’outil en utilisant son compte d’utilisateur.

L'administrateur de la plateforme AOC est en charge de la validation des rapports d’obstacle qui sont soumis par les opérateurs commerciaux. Cette fonction est généralement assuré par le point focal national (PFN) du mécanisme AOC dans le pays bénéficiaire. Les activités de l'administrateur comprennent:

  • Publier et mettre à jour le statut des rapports d'obstacle à travers la page Gérer les rapports (dans le module Mon compte);
  • Obtenir des informations additionnelles sur les obstacles signalés auprès des utilisateurs;
  • Assurer que les agences compétentes fournissent une solution aux obstacles signalés;
  • Afficher des nouvelles et des documents à travers la page Télécharger des nouvelles et documents (dans le module Gestion du contenu web).

L'observateur de la plateforme AOC peut voir tous les obstacles rapportés par les utilisateurs, y compris ceux qui n’ont pas été validées par l'administrateur. Cette fonction est généralement assuré par les membres du Comité national de surveillance (CNS) du mécanisme AOC. Les activités de l'observateur comprennent:

  • Réviser les rapports d’obstacles soumis dans la plateforme;
  • Rapporter et discuter des rapports d'obstacles, dont la résolution est en cours, au sein du CNS.

Pour en savoir plus sur le PFN et le CNS, voir Le mécanisme de TOA.

Lorsque vous créez un compte sur la plateforme AOC, vous pouvez recevoir des notifications par email (alertes) qui vous informeront de manière régulière des obstacles rapportés par les autres opérateurs commerciaux ainsi que des réponses qui leur sont apportés. Vous pouvez modifier à tout moment la configuration de ces alertes ou annuler ces alertes dans la page Configurer mes alertes (dans le module Mon compte).

Donner votre avis